Aller à : Atelier de lecture « Le pouvoir » (L2) / Enquêtes sociologiques (L3) / Police, Justice, Prison (L2) / Statistiques (L1) / Méthodes d'analyse quantitative (M1) / Déviance (L3) / Tradition sociologique américaine (L2) / Tests statistiques (L2)

Vous pouvez accéder sur cette page au contenu de mes enseignements à Sorbonne Université en L1, L2, L3 et M1 pour l'année 2019-2020, l'année 2018-2019, l'année 2017-2018 et pour les années 2015-2017 :

2019-2020

« Le pouvoir » (atelier de lecture L2 — S2)

Le TD de « Théories et concepts » du second semestre porte sur « Le pouvoir. Acteurs, mécanismes et instruments ». Chaque séance de l'atelier de lecture est pensée en lien avec une séance du cours magistral de Théories et Concepts (L4SOEC2), à laquelle elle tente d'apporter un éclairage à partir de l'étude de textes portant sur les points abordés en cours.

Les enseignements ont lieu le mardi au centre Clignancourt : de 13h30 à 15h, en salle 315 (Groupe 1) et de 15h à 16h30, en salle 317 (Groupe 2).

Documents du cours :

Séance 1 : Anthropologie du pouvoir

Consignes pour la lecture des textes

Séance 2 : Le pouvoir dans l’organisation

Consignes pour la lecture des textes

Séance 3 : Etat et pouvoir

Consignes pour la lecture des textes

Séance 4 : Genre et domination

Consignes pour la lecture des textes

Séance 5 : Pouvoir et élites

Consignes pour la lecture des textes

Fiche de présentation des inégalités de long terme aux États-Unis

Séance 6 : Pouvoir et réseaux sociaux

Consignes pour la lecture des textes

Séance 7 : La discipline chez Foucault

Consignes pour la lecture des textes

Séance 8 : La gouvernementalité chez Foucault

Consignes pour la lecture des textes

Séance 9 : Pouvoir et médias (1)

Séance 10 : Pouvoir et médias (2)

Séance 11 : Pouvoir et mouvements sociaux

Séance 12 : Examen

Enquêtes sociologiques (Licence 3 — S1 et S2)

Dans la continuité des cours de méthodologie quantitative et qualitative dispensés en deuxième année de Licence, cet enseignement aborde l’analyse secondaire de données. Plus précisément, le cours est consacré à la réalisation d’une enquête croisant deux domaines de la sociologie, la sociologie de l’alimentation et la sociologie de la famille. L’objectif est de construire un objet de recherche au croisement de ces deux thématiques en s’appuyant sur des recherches sociologiques classiques et des travaux contemporains. Le premier semestre est consacré à la présentation de ces travaux et à la formulation d’une problématique de recherche afin d’exploiter par la suite les réponses recueillies par l’INSEE dans le cadre de l’Enquête Emploi du temps.

Le deuxième semestre consiste à exploiter les données de l’Enquête Emploi du temps en utilisant le logiciel “R”. Outre les tâches techniques élémentaires (codages et recodages, traitement des données et tests statistiques) déjà introduites dans les cours de Statistiques/Informatique, il s’agira d’interpréter les données et d’aboutir à leur présentation sous forme d’un dossier thématique. Les allers-retours entre réflexion théorique et résultats empiriques occuperont une place prépondérante. Une attention particulière sera accordée à la conception et à l’écriture du dossier reprenant une partie des résultats de l’enquête.

Les enseignements du second semestre ont lieu le mardi matin, de 11h à 13h, en salle 426 au centre Clignancourt.

Documents du second semestre :

Les bases de données de l'Enquête Emploi du temps sont disponible en cliquant sur ce lien.

Support des séances et fiches de cours :

Fiches d'exercice :

Documents supplémentaires :

Premier semestre : planning des séances et documents :

Documents du premier semestre :

Séance 1 (17 septembre 2019) : Introduction. L'alimentation, d'un besoin physiologique à un objet sociologique

Support de cours []

Séance 2 (24 septembre 2019) : L'alimentation parmi les tâches domestiques

Support de cours []

Insee Première : « Le temps de l'alimentation en France » (2012)

Texte à lire pour l'exposé :

Séance 3 (1er octobre 2019) : Présentation de l'Enquête emploi du temps

Support de cours []

Insee Première : « Depuis 11 ans, moins de tâches ménagères, plus d'Internet » (2011)

Texte à lire pour l'exposé :

Séance 4 (8 octobre 2019) : La détermination sociale du goût (1)

Support de cours []

Texte à lire pour l'exposé :

Séance 5 (15 octobre 2019) : La détermination sociale du goût (2)

Support de cours []

Texte à lire pour l'exposé :

Séance 6 (22 octobre 2019) : La détermination sociale du goût (3)

Support de cours []

Texte à lire pour l'exposé :

Séance 7 (5 novembre 2019) : L'observation des courses

Support de cours []

Texte à lire pour l'exposé :

Séance 8 (12 novembre 2019) : L'analyse secondaire de données

Support de cours []

Texte à lire pour l'exposé :

Séance 9 (19 novembre 2019) : Santé et alimentation (1)

Support de cours []

CREDOC : « Les Français toujours très attachés à la qualité » (2016)

Texte à lire pour l'exposé :

Séance 10 (26 novembre 2019) : Analyse factorielle et régressions

Support de cours []

CREDOC : « Baromètre de la perception des risques sanitaire 2015 » (2016)

Texte à lire pour l'exposé :

Séance 11 (3 décembre 2019) : Restitution des entretiens et construction du dossier

Support de cours []

Texte à lire pour l'exposé :

Séance 12 (10 décembre 2019) : Santé et alimentation (2)

CREDOC : « La consommation engagée s'affirme comme une tendance durable » (2007)

Support de cours []

Police, justice, prison : les institutions de la chaîne pénale (Licence 2 — S1)

Ce cours magistral vise à étudier les institutions de la police, de la justice et de la prison dans le contexte français. À partir d’une présentation du fonctionnement concret de ces institutions de la chaîne pénale, le cours aborde aussi bien les enjeux liés aux politiques pénales et pénitentiaires et aux modalités de leur mise en œuvre que le point de vue des populations prises en charge par ces institutions. Après un développement général sur le rapport entre l’État et les « illégalismes », l’enseignement traitera successivement de la justice, de la police et de la prison à partir de textes de sciences sociales mais également de matériaux filmiques. L’objectif de ce semestre est de développer une connaissance du monde social contemporain par le prisme des institutions qui traitent de ses « marges ».

Les enseignements ont lieu le lundi de 16h à 18h dans l'Auditorium.

Planning des séances :

Vous pouvez trouver également quelques documents supplémentaires :

Références indicatives [télécharger en .bib] :

Statistiques à l'usage des sociologiques (Licence 1 — S1)

Les statistiques, et de manière générale les méthodes quantitatives, sont un outil important pour les sciences humaines et sociales. En effet, la pratique des sciences sociales requiert de savoir choisir l'information, l'organiser, la regarder, la présenter aux autres et à soi-même, en découvrir les faits marquants, l'interpréter et la traduire : ces aspects sont au cœur des statistiques qui, si elles reposent en partie sur des outils mathématiques, n'ont pas pour vocation de s'y limiter mais permettent de « faire parler les données » pour améliorer sa compréhension du monde social.

Ce cours abordera les principales notions de statistiques descriptives utilisées en sociologie. Ces notions sont indispensables pour l'ensemble du parcours de licence. Ces notions seront mises en pratique dans le cadre d'applications concrètes issues d’exemples sociologiques pour permettre l'acquisition d’un premier usage des méthodes quantitatives en sociologie.

Les cours magistraux ont lieu le lundi de 9h à 10h dans l'amphithéâtre Berr.

Les TDs ont lieu aux créneaux suivant (merci de respecter vos groupes de TD) :

Planning des séances :

Fiches de TD :

Évaluations de mi-semestre :

Méthodes d'analyse quantitative (Master 1 — S1)

Le cours porte sur l'usage des méthodes d'analyse quantitative en sociologie, et la présentation du logiciel R. Il aborde des éléments de statistique descriptive (univariée, bivariée), et des éléments de modélisation (régressions). Au second semestre, on prolongera l’enseignement du premier semestre consacré au logiciel R. On présentera l’application de méthodes statistiques plus avancées: modèles de régression multiples (linéaires, logistiques dichotomique et polytomique) et analyses factorielles.

Toutes les informations du cours sont accessibles en cliquant sur ce lien.

Les enseignements ont lieu le mercredi de 13h30 à 15h (à la Maison de la Recherche, salle D318, 28 rue Serpente.

2018-2019

Déviance et marginalité : approches sociologiques (Licence 3 — S2)

Cet enseignement vise à présenter les approches sociologiques de la déviance et des marginalités. À partir de textes classiques et de travaux plus contemporains, le cours tentera d’articuler les notions de déviance, de marginalité, d’exclusion sociale, de précarité et de criminalité. Pour cela, il aborde aussi bien les grandes théories sociologiques de la déviance que des thématiques plus contemporaines, comme la délinquance économique, la déviance des jeunes, l’économie informelle ou le gouvernement des migrations. Le cours, qui sera adossé à une sélections de textes théoriques et d’enquêtes empiriques, s’intéressa également aux dimensions spatiales, temporelles, et biographiques de la déviance. L’objectif de l’enseignement est comprendre les différents aspects de la déviance dans les sociétés contemporaines ainsi que de la nature des rapports de pouvoir qui lui sont sous-jacents.

Vous pouvez télécharger le fascicule de présentation du cours (accès libre).

Références indicatives [télécharger en .bib] :

Introduction au logiciel “R” (Licence 3 — S2)

Le cours prolongera l’enseignement du premier semestre consacré au logiciel R. On présentera l’application de méthodes statistiques plus avancées: modèles de régression multiples (linéaires, logistiques dichotomique et polytomique) et analyses factorielles.

2017-2018

Police, justice, prison : les institutions de la chaîne pénale (Licence 2)

Ce cours magistral vise à étudier les institutions de la police, de la justice et de la prison dans le contexte français. À partir d’une présentation du fonctionnement concret de ces institutions de la chaîne pénale, le cours aborde aussi bien les enjeux liés aux politiques pénales et pénitentiaires et aux modalités de leur mise en œuvre que le point de vue des populations prises en charge par ces institutions. Après un développement général sur le rapport entre l’État et les « illégalismes », l’enseignement traitera successivement de la police, de la justice et de la prison à partir de textes de sciences sociales mais également de matériaux filmiques. L’objectif de ce semestre est de développer une connaissance du monde social contemporain par le prisme des institutions qui traitent de ses « marges ».

Se référer aux enseignements de 2018-2019 pour plus d'information sur ce cours.

Références indicatives [télécharger en .bib] :

2015-2017

Licence 2 : Tradition sociologique américaine

L'atelier de lecture de « tradition sociologique » du premier semestre a porté sur les traditions sociologiques américaines de 1880 à 1950 : tradition de Chicago, Culturalisme et Fonctionnalisme. Ces traditions et leurs auteurs principaux sont étudiés à partir de la lecture d'ouvrages centraux de la sociologie américaine. Chaque séance de l'atelier de lecture est pensée en lien avec une séance du cours magistral de P.-M. Chauvin (L3SOEC01), à laquelle elle tente d'apporter un éclairage à partir de l'étude d'un auteur abordé en cours magistral.

Vous pouvez trouver ici le texte de présentation du cours.

Licence 2 : Les tests statistiques

Un « test d’hypothèse » est un outil statistique permettant de trancher entre deux hypothèses portant sur des variables à partir d’observations empiriques. Appliqués aux données du monde social, les tests permettent de dégager des résultats importants sur des variables quantitatives ou qualitatives. Cet enseignement a visé à aborder la notion de « test statistiques » et les différents types de tests (tests sur des moyennes et sur des variances, test d’adéquation à une loi, test d’indépendance du « khi-2 »), en mobilisant des exemples issus de la tradition sociologique et de travaux récents de sciences sociales. L’objectif de l’enseignement est d’apprendre à utiliser un test d’hypothèse dans le cadre d’un raisonnement sociologique, mais également de développer un regard réflexif sur les méthodes statistiques en sociologie et plus généralement sur la quantification du monde social.

Références indicatives [télécharger en .bib] :